Accueil et accompagnement des réfugiés dans le diocèse de Nanterre : 1er octobre à 20H

Accueil et accompagnement des réfugiés dans le diocèse de Nanterre et à Saint-Pierre - Saint-Jacques

Il y a 4 ans, le Pape François demandait à chaque paroisse de l'Eglise Romaine d'Occident d’accueillir une famille de réfugiés du Proche-Orient en pleine guerre à l'époque. Les combats se sont un peu calmés depuis, l'Etat Islamique a perdu la bataille, mais il reste des poches en Syrie et en Irak où des rebelles continuent à se battre. On entend encore des tirs de mortier dans la ville d'Alep qui est en principe entre les mains des forces gouvernementales. La situation reste donc instable et ce n'est pas demain que cessera la venue de réfugiés et que nous verrons le retour de beaucoup d'entre eux dans leur pays d'origine.

Il a semblé à notre petit groupe d'accueil des réfugiés de Saint-Pierre/Saint Jacques que le moment est venu de faire le point sur l'installation des réfugiés dans le diocèse de Nanterre, plus spécialement à Neuilly. Nous avons demandé à Bertrand Arrou, laïc en mission ecclésiale, chargé de l'accueil et l'accompagnement des réfugiés dans le diocèse de Nanterre, fondateur de Caremeudon, de vous exposer l'état des lieux. Ensuite les membres de notre petit groupe feront de même pour nos paroisses de Saint-Pierre - Saint-Jacques et vous exposeront ce que sont nos enjeux, sur le plan financier et humain.

Vous êtes conviés à une réunion qui se tiendra le mardi 1er octobre, à 20h salle Sainte-Elisabeth. Elle sera précédée, pour ceux qui le souhaitent, par la messe de 19h présidée par le père Chollet. Cette messe sera célébrée à l'intention des chrétiens du Proche-Orient. Venez ! Si vous cherchez le visage du Seigneur vous le trouverez dans celui de l'étranger. Nos sœurs et frères chrétiens, qui ont dû s'exiler de cette terre où le Sauveur nous est né, ont plus que jamais besoin d'un accueil chaleureux et fraternel.

Patrick Nodé-Langlois, Marie-Odile Ducrot, Marie-Laure Moreau, Hiba Chakar, Dominique Riché, Philippe de Barmon,